Dans un pays imaginaire, Wasteland (pays des déchets) dont le décor est fabriqué en matière plastique et autres objets récupérés, Alex croise plusieurs créatures fantasmagoriques et atypiques, avec lesquelles elle va vivre toutes sortes d’aventures !
Le spectacle garde l’aspect ludique et fantastique de l’histoire de Lewis Caroll tout en montrant aux jeunes spectateurs les « monstruosités » que sont les déchets en quantités invraisemblables que nous produisons. De quoi éveiller chacun de manière ludique et questionner ainsi les modèles actuels de production et de consommation.
 
Intéressée depuis longtemps par les questions environnementales et posant un regard critique sur la (sur) consommation de masse, la chorégraphe Maria Clara Villa Lobos souhaite aborder la thématique des déchets avec un spectacle aux accents de divertissement, mais qui permet d’ouvrir la discussion et de faire prendre conscience du besoin d’évolution de nos modes de consommation.