Le personnage principal de ce conte écologique est Outchou, né en Amazonie, sur l’arbre hévéa. Son papa Latex et sa maman Elastomère disent qu’il est un sacré numéro ! Il est coloré, imperméable et flexible. Effectivement, Outchou est un cas ! Outchou, très joueur, saute dans des flaques imaginaires chaussé de ses bottes imperméables, et partage des danses rebondissantes avec son ami K d’or. La fée plastique croise sa route, laissant derrière elle une méduse nocive. Outchou craint le monstre pétrole qui envahit l’espace au service du synthétique. Un univers en suspension, élastique et rebondissant. Sur un montage musical signé Jacky Mérit, les matières sonores et les couleurs défilent comme des paysages. Violoncelle et Kora se mêlent aux percussions et nous offrent l’énergie vitale. Piano et musique électronique rebondissent à la rencontre de Outchou qui rigole, ondule et s’étire.
 
Myriam Naisy a fait le choix de travailler ce matériau car il est ancré dans la mémoire ; dès la naissance d’un enfant, le caoutchouc fait partie de son quotidien et de ses premières expériences tactiles. Et en tant que chorégraphe, c’est une matière qui offre une multitude de possibilités chorégraphiques, elle permet une exploration de l’élasticité, de l’imperméabilité et du rebond.
 
Compagnie CMN L’Hélice