Avec la participation des enfants de l’École primaire, Velleron
de l’École Robert Desnos Entraigues-sur-la-Sorgues
et de l’École Louis Gros, Avignon
 
Opéra de chambre électro-médiéval en 9 tableaux pour trio instrumental, dispositif électronique, choeur et ballet d’enfants et illustrations graphiques
 
Le temps dessine un pont de la cité médiévale d’Avignon à la cité contemporaine. D’une rive à l’autre, le fleuve charrie des voix, des choeurs, des psalmodies, des ambiances sonores. L’enfant d’aujourd’hui se saisit de la musique du passé pour en faire sa musique actuelle.
 
Électr’hop’era est adapté du Jeu de Robin et Marion du trouvère Adam de la Halle à partir d’un répertoire du Moyen Âge. La composition de David Coubes
transforme les chants en création urbaine par les percussions et l’écriture électro-acoustique électrisée par les illustrations du graffeur GoddoG. La danse d’Ari Soto passe de la carole médiévale à la battle contemporaine, inspirée par l’universalité du Jeu de Robin et Marion sur les relations entre les filles et les garçons et le courage d’agir.
 
Création
En partenariat avec Éveil artistique-Le Totem scène conventionnée Arts, Enfance jeunesse, le Conservatoire à rayonnement régional du Grand Avignon, l’Agglomération Grand Avignon, la DRAC PACA, la Sacem, le Fonds musical pour l’Enfance et la Jeunesse, l’Inspection Académique du Vaucluse, Canopé, la MGEN , Avignon-Tourisme et Avignon Musée