Après plus de 200 dates de son Dom Juan… et les clowns mis en scène par Irina Brook, la Compagnie Miranda plonge cette fois-ci dans le mythe de Cyrano de Bergerac, autre chef-d’oeuvre de notre littérature théâtrale. Elle propose une lecture, toujours aussi légère et respectueuse dans un univers poétique, et replace les clowns, qui cette fois seront sans nez, dans les premiers temps du cinéma muet. S’éloignant de l’image attendue du mousquetaire, Cyrano devient acteur ou réalisateur qui transforme sa vie en film des années 20. Il est masqué comme le sont ces « gueules cassées » dont on a reconstitué le visage en bronze ou céramique. Héros blessé, il est l’artiste romantique qui ira jusqu’au bout de son histoire, séquence après séquence, jusqu’au « clap » de fin. Le spectateur se retrouve alors au centre d’un « tournage », ronde effrénée et virevoltante, hystérie joyeuse de création, de changements de décors et de personnages. Dans cet hommage à Méliès, artisan génial de l’illusion cinématographique, le mythe de Cyrano se réinvente sous nos yeux avec humour et poésie.

Avec
Jessica Astier
Julien Faure
Lucas Gimello
Thomas Santarelli
Sylvia Scantamburio
Jérôme Schoof
Thierry Surace
 
Production La Compagnie Miranda
En coproduction avec le Théâtre de la Cité
Avec le soutien de la Région Sud, du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et de la Ville de Nice